Vous êtes ici : Accueil » Pathologies courantes » Épidémiologie santé publique et divers » Comment bien prendre la température

Comment bien prendre la température


On peut mesurer la température du corps par le rectum, la bouche ou l’oreille, sous l’aisselle, sur la tempe ou le front. Pour cela, il existe plusieurs types de thermomètres. Voici quelques repères pour bien choisir votre thermomètre et la méthode de prise de température qui vous convient le mieux.


  • POURQUOI PRENDRE LA TEMPÉRATURE ?
  • QUELS SONT LES DIFFÉRENTS TYPES DE THERMOMÈTRES EXISTANTS ?
  • La fièvre est définie comme une élévation de la température interne du corps (température affichée lors d’un prise rectale) à plus de 38 ° C, en dehors de tout effort et dans une température ambiante tempérée. Elle n’est pas, en général, dangereuse en elle-même. Sa mesure est utile lorsqu’elle entraîne un inconfort et des symptômes.On peut prendre la température avec plusieurs types de thermomètres, par voie :

     rectale (par le rectum) ;

  •  buccale (par la bouche) ;
  •  tympanique (par l’oreille) ;
  •  axillaire(sous l’aisselle) ;
  •  temporale (sur la tempe), frontale (sur le front).En fonction de la technique sélectionnée, les températures normales varient selon les fourchettes suivantes :

    Variations normales de la température  mesurée en fonction de la méthode

    Méthode utilisée

    Variations

    Voie rectale

    36,6 à 38 °C

    Voie buccale

    35,5 à 37,5 °C

    Voie axillaire

    34,7 à 37,3 °C

    Voie tympanique

    35,8 à 38 °C

Il existe divers modèles de thermomètres.

Thermomètre à Gallium

En verre gradué, il comporte un réservoir rempli de métaux liquides (gallium, étain et indium). Ce mélange a remplacé le mercure, interdit depuis 1999. Sous l’effet de la chaleur, les métaux se dilatent dans le corps du thermomètre. Grâce aux graduations, on peut lire la température. Les instruments de ce type sont utilisés pour mesurer la température axillaire et buccale. Ceux présentant un réservoir de plus grande taille permettent aussi la prise rectale.

Ce type de thermomètre est de moins en moins utilisé au profit des thermomètres électroniques.

Thermomètre électronique

En quelques secondes, il affiche la température mesurée sur un écran à cristaux liquides. Facile d’utilisation, il s’emploie aussi par voie rectale, axillaire et buccale. 

Thermomètre à infrarouges (rayonnements émis par les corps chauds)

Il s’agit d’un appareil électronique muni d’une sonde à infrarouges (IR). Il évalue la température du corps à partir des rayonnements infrarouges. Ainsi, le thermomètre effectue une série de mesures en moins d’une seconde, et retient le résultat le plus élevé. Les modèles de ce type sont surtout utilisés pour prendre la température tympanique. On les emploie également pour la mesure temporale.

Thermomètre auriculaire à infrarouges

Thermomètre à infrarouges pour mesure temporale

Les thermomètres frontaux à cristaux liquides sont déconseillés

Les thermomètres frontaux sont constitués d’une bandelette de plastique contenant des cristaux liquides. Cette bandelette est placée sur le front. Les cristaux deviennent apparents à la chaleur, sur une échelle graduée. Cette méthode manque de précision ; il est donc déconseillé de l’employer.

Vous avez un besoin spécifique par rapport à une pathologie et vous souhaitez que l’on vous contacte ou si vous avez des informations pertinentes que vous souhaitez faire publier sur le site

Abonnez-vous pour recevoir l’actualité du site.

Tous droits réservés.