Vous êtes ici : Accueil » Pathologies courantes » Épidémiologie santé publique et divers » ACTIVITE SPORTIVE POSSIBLE SANS PRATIQUE SPORTIVE

Activité sportive sans pratique sportive


Fleche_droite L’ACTIVITE PHYSIQUE N’EST PAS QUE LA PRATIQUE SPORTIVE

Elle regroupe :

  • les activités physiques quotidiennes dont font partie :
    • les déplacements actifs : marcher, faire du vélo, monter et descendre par les escaliers,
    • les activités domestiques : faire le ménage, bricoler, jardiner,
    • les activités professionnelles (travail physique par exemple) ou scolaire.
  • la pratique sportive, pratiquée selon des niveaux très différents : sports de loisirs ou de compétition, sport à l’école, sport individuel ou collectif…
Fleche_droite L’ACTIVITE PHYSIQUE EST CARACTERISEE PAR SON INTENSITE

Selon les conséquences qu’elle produit sur le corps, l’activité sportive peut être définie d’intensité légère, modérée ou élevée :

  • Lors d’une activité physique légère :
    • la respiration est presque normale sans essoufflement,
    • la conversation est possible,
    • le cœur n’est pas accéléré.
  • Lors d’une activité physique d’intensité modérée :
    • la respiration est légèrement accélérée et l’essoufflement est faible,
    • la conversation est possible,
    • les battements du cœur sont un peu accélérés.
  • Lors d’une activité  physique d’intensité élevée :
    • la respiration est accélérée et l’essoufflement est élevé,
    • la conversation est difficile, faite de phrases courtes,
    • le cœur bat vite.

Vous avez un besoin spécifique par rapport à une pathologie et vous souhaitez que l’on vous contacte ou si vous avez des informations pertinentes que vous souhaitez faire publier sur le site

Abonnez-vous pour recevoir l’actualité du site.

Tous droits réservés.